Comment faire l’entretien de ma chaudière ?

L’achat d’une chaudière représente un investissement relativement important. Même si la plupart des équipements bénéficient d’une garantie valable plusieurs années, généralement de 3 à 5 ans, un entretien régulier de son appareil permet de garantir son bon fonctionnement et la sécurité des utilisateurs.

De plus, le décret n° 2009-649 du 9 juin 2009 ainsi que l’arrêté d’application du 15 septembre 2009, impose à tous les utilisateurs de chaudière gaz, fioul, électrique ou à condensation de faire vérifier son appareil par un professionnel au moins une fois par an. Lors de son intervention, ce professionnel certifié effectue un nettoyage complet et vérifie les réglages de l’appareil point par point.

Pourquoi faut-il faire réviser sa chaudière ?

En plus de l’obligation légale qui incombe à l’utilisateur de chaudière, l’entretien permet de faire des économies en termes de consommation énergétique. De plus une chaudière entretenue régulièrement risque moins de tomber en panne et a une durée de vie supérieure à une chaudière dont l’entretien n’aurait pas été fait. L’Ademe a calculé qu’une chaudière entretenue tous les ans permet d’effectuer une réduction de 12% en consommation énergétique sur l’année.

Une chaudière peu ou pas entretenue peut présenter un risque sanitaire, en effet en cas de défaut d’étanchéité elle pourrait dégager du monoxyde de carbone qui, en grande quantité, peut provoquer des intoxications mortelles.

Une chaudière mal entretenue sera aussi plus gourmande en énergie qu’un appareil en bon état de fonctionnement. Cette surconsommation énergétique aura comme conséquence, une augmentation des factures pour vous, le client, et un impact écologique plus important pour la nature. De plus, plus vous attendez pour réparer ou entretenir votre équipement, plus il y aura d’éléments à réparer, votre facture risque donc d’être plus salée qu’en agissant à titre préventif.

Ensuite, il y a le volet légal, en plus d’être une obligation, l’entretien de la chaudière peut couvrir son utilisateur en cas de panne ou d’accident lié à la chaudière (comme un incendie ou une intoxication au monoxyde de carbone). En effet, l’attestation d’entretien vous permet de justifier auprès de l’assureur ou du propriétaire que l’entretien a bien été effectué. Cela permet, en cas de sinistre, de ne pas engager votre responsabilité et permet parfois de simplifier les démarches de remboursement éventuels entre l’assureur et son client. Au niveau du propriétaire, sans justificatif, celui-ci peut vous réclamer le montant de l’entretien lors de votre départ du bien loué.

Dans cet article, Adepem partage avec vous des conseils afin de procéder à l’entretien de votre chaudière gaz, fioul ou électrique grâce à quelques astuces faciles à mettre en place.

Qui doit payer pour l’entretien et la révision de la chaudière ? Propriétaire ou locataire ?

Dans le cas où un bien équipé d’une chaudière est loué, c’est le locataire qui doit prendre en charge les frais liés à l’entretien de la chaudière. Il existe des exceptions où le propriétaire ou gestionnaire prendrait en charge l’entretien de la chaudière, dans ce cas cela est stipulé dans le bail de location.

Quel est le prix de l’entretien de la chaudière et quelle est la TVA appliquée ?

Généralement le prix pour l’entretien complet se situe entre 100€ et 200€, cela varie en fonction du professionnel, du secteur où se trouve le logement et du type de chaudière. La TVA est abaissée à 10% mais uniquement pour les logements de plus de 2 ans.

Il est également possible de passer un contrat d’entretien avec un professionnel, celui-ci prend en charge l’entretien annuel de la chaudière et fournit des services de dépannage tout au long de l’année. Un contrat d’entretien ne coûte pas forcément plus cher qu’un simple entretien annuel mais il permet d’avoir une prise en charge toute l’année en cas de panne ou d’imprévu.

Afin de connaître les tarifs pratiqués pour l’entretien complet et pour la mise en place d’un contrat d’entretien de chaudière dans votre secteur géographique, contacter un plombier-chauffagiste ou tout professionnel certifié pour une demande de devis. Cela peut vraiment valoir la peine de se renseigner, les services de dépannage inclus à l’année sont en effet un bon moyen de ne jamais oublier de faire l’entretien de sa chaudière et limiter ainsi tout risque de panne ou d’intoxication au monoxyde de carbone.

Comment se passe un entretien de chaudière ?

Il vous suffit de contacter un professionnel certifié, il s’agit généralement d’un plombier-chauffagiste ou d’un technicien spécialisé et de prendre rendez-vous. Le professionnel se déplacera ensuite jusqu’à chez vous afin de procéder à l’entretien. Il devra avoir accès à votre appareil afin de pouvoir effectuer le nettoyage et le réglage des différents éléments.

Une fois l’entretien effectué, sous 15 jours, le professionnel vous transmettra une attestation d’entretien. Elle est à conserver durant un moins 2 ans et permettra de justifier auprès du propriétaire et de l’assureur que l’entretien a bien été effectué.

Comment trouver un professionnel compétent à Toulouse, Nantes, Paris, Lyon, Bordeaux ou ailleurs en France ?

La méthode la plus simple pour trouver un professionnel reste encore les pages jaunes. Chercher à la page des plombiers-chauffagistes pour trouver un professionnel situé dans votre secteur. Penser à questionner votre interlocuteur au sujet du prix pratiqué par celui-ci afin d’éviter une mauvaise surprise.

Il n’est pas rare que les plombiers-chauffagistes soient très pris, en particulier durant la période pré-hivernale, il est donc conseillé de prendre rendez-vous plusieurs semaines en avance plutôt qu’à la dernière minute.

Quand faire l’entretien de la chaudière, à quelle période ?

L’entretien de la chaudière par un professionnel certifié et agrémenté doit se faire une fois par an. Généralement, elle s’effectue avant la période hivernale et la remise en route des radiateurs, mais elle peut être faite à tout moment de l’année.

En revanche, il est possible de procéder à un nettoyage sans faire appel à un professionnel lorsque cela s’avère nécessaire (voir section suivante).

Comment savoir si ma chaudière a un problème ?

L’entretien de votre chaudière a été effectué il y a moins d’un an par un professionnel. Néanmoins vous remarquez que votre équipement a perdu en efficacité. Vous trouverez ci-dessous quelques éléments à regarder en priorité afin d’établir un diagnostic un petit peu plus précis de votre appareil. Certaines pannes de chaudière peuvent tout à fait être réparées en autonomie, notamment en procédant à un nettoyage des pièces de l’appareil.

Si votre appareil est toujours sous garantie, il suffit de contacter le fabricant ou l’enseigne où a été acheté cet appareil afin de connaître les modalités de prise en charge. Sinon, poursuivez la lecture de l’article pour savoir comment procéder vous-même à un nettoyage de votre chaudière.

Vérifier la couleur de la flamme

La flamme de la chaudière doit être de couleur bleue. Si cette dernière est de couleur orange ou jaune, cela signifie que votre chaudière dysfonctionne.

Cela peut provenir de poussières pouvant gêner la combustion.

Vérifier le niveau de pression

Si la pression de votre chaudière baisse ou augmente de façon significative, sans raison apparente cela signifie que votre chaudière a un problème. De même si la pression est constamment très élevée.

Cela peut provenir d’un problème de pression situé en amont de votre appareil ou bien d’une défaillance de l’une des pièces, comme le vase d’expansion.

Écouter ses bruits

En fonctionnement normal, la chaudière fait du bruit, lorsque la flamme s’allume ou lorsque l’eau se met à chauffer. Mais en cas de dysfonctionnement, elle peut également faire plus de bruits, des sons anormaux, comme des petits bruits de tic-tac.

Cela peut être dû à une défaillance des soupapes ou clapets qui ne se remettent pas correctement en place ou à un joint usé et présentant un défaut d’étanchéité.

Vérifier sa facture énergétique

Vérifier votre facture de gaz et/ou d’électricité à la recherche d’une période de surconsommation. En cas de pic de consommation inexpliqué, cela peut provenir d’une défaillance de la chaudière.

Comment nettoyer correctement ma chaudière à gaz ou à fioul ?

L’entretien d’une chaudière est une obligation légale, elle doit avoir lieu au moins une fois par an et doit obligatoirement être confiée à un professionnel.

Cependant, il est tout à fait possible de faire soi-même un nettoyage en suivant les étapes ci-dessous afin de garantir le bon fonctionnement de son appareil tout au long de l’année.

  1. Ouvrir le capot de la chaudière et le poser sur une table ou sur le sol.
  2. À l’aide d’une brosse douce nettoyer les ailettes de ventilation afin d’enlever toute la poussière.
  3. À l’aide d’une brosse à dents ou une brosse fine, nettoyer le corps de chauffe et le brûleur afin d’éliminer tous les dépôts poussiéreux.
  4. À l’aide d’un aspirateur, récupérer toutes les poussières tombées dans le fond de la chaudière au niveau de la plaque collectrice.
  5. Rallumer la chaudière et observer la flamme, si elle est de couleur bleue c’est que tout fonctionne, en revanche si elle est orange ou jaune, cela signifie qu’il y a un problème. Nous vous conseillons alors de prendre contact avec un professionnel afin de procéder aux réparations.

Comment faire la purge de mon système de chauffage ?

En plus de faire l’entretien des chaudières de façon annuelle, il est également important de bien entretenir ses radiateurs en effectuant une purge régulière. La purge permet d’éliminer l’air coincé à l’intérieur du circuit d’eau. Lorsque le radiateur commence à faire des bruits de “glou-glou”, vous savez que c’est le moment de le purger.

  1. Placer un seau sous le radiateur au niveau de l’arrivée d’eau.
  2. Ouvrir la molette de purge située sur le radiateur.
  3. Laisser s’écouler l’eau jusqu’à ce qu’elle s’arrête de couler d’elle-même.
  4. Puis continuer vers le prochain radiateur. En effet, il est généralement conseillé de purger tous les radiateurs à la suite.
  5. Avant de remettre vos radiateurs en route, rajouter de l’eau afin de remplir l’eau à niveau.

Comment ménager ma chaudière au quotidien ?

Afin de prendre soin de votre chaudière et lui permettre une longue vie à votre service, voici nos 3 conseils à appliquer dès aujourd’hui :

  1. Régler la température entre 50°C et 65°C (en fonction de la température extérieure). Il est inutile de la régler au maximum, cela risque d’user votre appareil plus vite.
  2. Surveiller la pression de l’eau et la maintenir entre 1 bar et 1,5 bar.
  3. Allumer le mode hors-gel de la chaudière en hiver.

Pour en savoir plus sur l’utilisation, l’entretien et la réparation de la chaudière, n’hésitez pas à consulter tous les articles disponibles sur le blog Adepem. Vous y trouverez des ressources et des conseils pour vous aider à devenir un pro de l’auto-réparation. Si vous avez besoin de conseils personnalisés, vous pouvez aussi contacter notre service technique par mail ou par téléphone pour leur poser toutes vos questions relatives au fonctionnement de votre chaudière.

Montrer les commentaires ▾Fermer les commentaires ▴

Laisser un commentaire