Notre magasin est ouvert le lundi 20 mai.

Chargement ...

Groupe de securite 20x27 029195

Groupe de securite 20x27 029195

Type: Groupes de sécurité
Atlantic, Thermor, Pacific

Reference ADEPEM : 143870
Prix indisponible
Pièce épuisée

Comment fonctionne un groupe de sécurité sur un chauffe-eau (électrique, thermodynamique) Thermor, Atlantic, Ariston, Sauter, etc. ?
 

Le groupe de sécurité du chauffe-eau est installé sous la cuve, en partie basse, relié à des canalisations. il se compose de plusieurs éléments : 

  1. Une soupape de sécurité qui évacue l’eau au goutte à goutte en cas de surpression
  2. Un robinet d’arrêt afin de couper l’arrivée d’eau froide
  3. Un clapet anti-retour pour empêcher l’eau chaude de repartir vers le réseau d’eau froide
  4. Un robinet de vidange pour effectuer la purge de votre chauffe-eau
     

Fonctionnement d'un groupe de sécurité de chauffe-eau
 

Le chauffe-eau, qu'il s'agisse d'un chauffe-eau Atlantic, d'un appareil Thermor, Sauter ou encore  un chauffe-eau Ariston, Sauter, etc. a pour fonctions principales la production d'eau chaude en faisant monter l'eau en pression grâce à tout un processus bien orchestré.
Le groupe de sécurité a pour rôle fondamental de gérer la pression générée lors de la dilatation de l'eau afin d'éviter une surpression à l’intérieur de la cuve. C'est précisément par le groupe de sécurité que se fait ce juste équilibre de pression, laquelle est programmée pour demeurer inférieure à 7 bars.
Au-delà, l'eau est évacuée par le groupe de sécurité en petites gouttes, ce qui évite le phénomène de surpression pouvant aller jusqu'à l'éclatement de la cuve.
 

Pose d'un groupe de sécurité pour chauffe-eau
 

L'installation d'un chauffe-eau et de ses éléments doit se faire dans les règles de l'art : elle répond à des règles de pose mais aussi à des normes officielles telles que la fameuse norme NF C 15-100.
La pose d’un groupe de sécurité sur un chauffe-eau (ce qui vaut aussi pour la chaudière ou le cumulus) est régie par la norme NF 1487. C'est ainsi que le raccordement à l'eau doit être réalisé sur le réseau d'eau froide du chauffe-eau et que la puissance maximale de l'appareil doit être proportionnelle au diamètre de la sortie du groupe de sécurité.
 

Les soucis et pannes sur un groupe de sécurité de chauffe-eau
 

Un chauffe-eau, comme tout appareil électroménager ou fonctionnant à l'électricité, est soumis à des problèmes ou des pannes tout au long de sa vie.
Nous allons passer en revue les principales pannes survenant sur un chauffe-eau.
 

Pourquoi de l'eau coule tout le temps de la soupape du groupe de sécurité de votre chauffe-eau : si c'est le tartre, nos conseils anti calcaire
 

Comme expliqué plus haut, le groupe de sécurité évacue régulièrement de petites quantités d’eau grâce à la soupape de sécurité, un système de protection bien efficace et surtout obligatoire. Cela reste tout à fait normal lors de la période de chauffe ou bien la nuit car la consommation d'eau est moins importante alors que la pression d'alimentation du réseau reste élevée.
Si vous constatez des fuites importantes sur le groupe de sécurité de votre chauffe-eau, il y a certainement une panne à résoudre et voici quelques causes :

  • Une température trop élevée à l’intérieur de la cuve
  • Un dysfonctionnement du circuit d’alimentation hydraulique provoquant une pression trop importante dans la cuve
  • Une défaillance du groupe de sécurité, entartré ou usé

Dans la première situation, vérifiez bien régulièrement la température de votre chauffe-eau, idéalement située à 60°C, afin d'éviter la surpression et les risques de fuite, voire pire ; dans le second cas, faites appel à un professionnel afin de faire vérifier l'état du circuit d'alimentation hydraulique.
Si la fuite est due au groupe de sécurité, le mieux est de l'inspecter dans le détail. Pour cause, selon la qualité de l'eau de votre commune, du calcaire peut s'accumuler et obstruer les pièces, ce qui finit par générer de petites fuites. Pour venir à bout de ce souci, Adepem vous explique comment nettoyer la soupape du groupe de sécurité de votre chauffe-eau
 

Le chauffe-eau ne chauffe plus ou pas assez

La température optimale au cœur de la cuve d'un chauffe-eau est de 60°C. Si celle-ci surchauffe ou bien alors, au contraire, baisse de trop, vous devez vérifier l'état du thermostat ou de la résistance de votre appareil. Un thermostat peut être défaillant et selon le type de résistance équipant le ballon d'eau chaude, elle peut être entartrée (résistance thermoplongée) ou bien subir une panne d'une autre nature (résistance stéatite).
Adepem vous aide à effectuer un changement de résistance sur un chauffe-eau grâce à un guide dédié, publié sur son blog. 
 

Le chauffe-eau est trop souvent en surpression : misez sur un réducteur de pression
 

Lors de l’installation de votre chauffe-eau (électrique, thermodynamique), l’eau froide qui arrive dans le ballon doit avoir une pression inférieure à 3 bars. Afin de faire baisser la pression de l’eau, il est possible d'installer un réducteur de pression. Grâce à ce petit module, l'eau froide arrive directement à la bonne pression.
Bien que le réducteur de pression ne soit pas obligatoire, sa pose est fortement conseillée pour garantir un fonctionnement optimal de votre appareil.

Quelle est la durée de vie d'un groupe de sécurité de chauffe-eau (de chaudière) ?

On estime la durée de vie moyenne d'un groupe de sécurité à 5 ans. Mais tout dépend de l'usage que vous faites de votre chauffe-eau et de l'entretien que vous lui consacrez.
Si votre groupe de sécurité fuit toujours et que vous ne parvenez pas à trouver l'origine de la panne, lisez notre diagnostic qui explique pourquoi le groupe de sécurité du chauffe-eau fuit

Comment savoir si un groupe de sécurité est mort (hs) ?

Un groupe de sécurité peut être amené à être remplacé si les fuites persistent malgré vos tentatives d'auto réparation. C'est le cas si vous avez installé un vase d'expansion sanitaire chargé de récupérer le surplus de volume d'eau s'échappant de l'appareil par exemple. Mais il y a d'autres raisons. 
 

L'entretien du groupe de sécurité du chauffe-eau
 

Vous l’avez compris, le groupe de sécurité standard est donc une pièce primordiale du chauffe-eau. Pour garantir sa pleine durée de vie et des jours heureux à votre appareil au sens large, un entretien rigoureux et des sessions de purge sont indispensables. 
 

Nettoyez votre groupe de sécurité de chauffe-eau
 

Le nettoyage d'un groupe de sécurité passe par l'application d'un dégrippant sur la soupape de sécurité s'il y a du calcaire et du goutte à goutte récalcitrant.
Un détartrage complet est également recommandé dès que vous sentez que votre équipement fuit de façon régulière ou qu'il chauffe moins bien que d'habitude. N'hésitez pas à solliciter le professionnel chargé de l'entretien de votre chauffe-eau afin de recueillir les meilleures recommandations. 
 

Vidangez votre groupe de sécurité de chauffe-eau
 

Une fois par mois, réalisez une vidange de votre chauffe-eau. Pensez à installer une serpillère au sol ainsi qu'un seau. Puis, il vous suffit de tourner le bouton de la soupape de sécurité vers la gauche et d'ouvrir les robinets de vidange en laissant couler environ 2 litres d’eau.
Une fois tous les 5 ans, procédez à une révision complète de votre appareil (vidange du ballon, quel que soit le volume de votre cuve).

Pour échanger avec des bricoleurs passionnés, rejoignez le forum d'Adepem afin d'obtenir des conseils et des réponses à vos questions.